Bernardo Bertolucci – Le Conformiste – 1970

Le Conformiste

Satire politique de Bernardo Bertolucci, 1h55, Italie, 1970

Adaptée du roman d’Alberto Moravia

avec Jean-Louis Trintignant, Stéphanie Sandrelli et Gaston Moschin

affiche_nb_le-conformiste

Synopsis : Depuis son enfance, Marcello est hanté par un meurtre qu’il croit avoir commis. En quête obsessionnelle de rachat, il s’efforce de se conformer à ce qu’attendent la société italienne, l’Église et le régime de Mussolini. Fasciste par conformisme, il accepte de retrouver et d’espionner, pour le compte du parti, son ancien professeur de philosophie, dirigeant antifasciste en exil à Paris. On lui ordonne bientôt de supprimer sa cible…

Notre avis : En plus d’une analyse psychologique extrêmement prenante, Le conformiste est doté d’une esthétique rare. Bertolucci marque une vraie différence entre l’Italie fasciste et la France du Front populaire. Après le gigantisme mussolinien, ses décors vides baignés d’une lumière froide; on respire enfin à Paris, dans des scènes d’extérieurs ou dans une atmosphère plus lumineuse, telle la scène d’amour en train sous un soleil couchant ou la scène de bal.

 Notre invité : Michel Etcheverry, notamment auteur de l’ouvrage Cent ans d’aller au cinéma, viendra partager avec nous son éclairage sur le film.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>